Les secrets pour vendre des Super Conseillères (de parfumerie) 1/3

Mais comment font-elles pour vendre ? Sont-elles surdouées ? Magiciennes aux pouvoirs incroyables ? Rappelons le contexte : chez les conseillères de parfumerie, le premier prix de crème hydratante flirte outrageusement avec le montant du chauffage mensuel et la crème anti-âge débute à 60 euros. Le prix d’un gramme de fard à paupières est plus élevé que celui de substances illicites. On peut tomber à la renverse devant les pots dont l’étiquette indique 3 chiffres (avant la virgule). Plus de 300 euros pour un soin ? Et qui ne fait même pas nuit ? C’est sûr, pour vendre, elles ont un truc.

Elles ont 5 méga-pouvoirs : 1 cerveau + 2 oreilles + 1 sourire + 1 look

Louons leur sourire dès l’accueil, rarement pris en défaut. Leur maquillage, impeccable et de réalisé avec finesse qui donne envie immédiatement d’avoir très vite ce rouge, cette ombre et ce mascara.

Admettons que leur dress-code, qu’il soit sportwear ou robe, décline du chic au très très chic.

Reconnaissons, qu’à forte d’écoute et de bienveillance, elles ont fini par se créer des groupes de clientèle fidélissimes, limites groupies.

Inclinons nous, car comme nous, elles doivent mémoriser plusieurs milliers de références. Les mettre à jour, supprimer les disparus et faire entrer les nouveaux promus. Intégrer les dates et la nature des animations. Se souvenir de toutes les références proposées seules ou en coffrets où « le produit tout seul vaut plus cher que le coffret dans lequel il y a pleins de cadeaux en plus, oui Madame c’est possible, non ce n’est pas une erreur ». Comme nous, arriver plus tôt ou avaler son sandwich d’un trait pour pouvoir écouter la messe dite par le représentant de la marque. Qui débarque à l’improviste –en plein rush parfois- pour vanter les mérites de son nouveau produit, « un futur n°1, c’est inévitable ». Bref, comme nous toujours, avoir un ordinateur dans la tête qui a même scanné l’image des conditionnements pour le cas où on lui demanderait ce soin « vous savez, c’est écrit rouge sur blanc. Le nom de la marque ? Ah non, je ne sais plus … ».

Donc, avoir un super Mac dans la tête, des jambes galbées (merci la station debout), une tenue sans fautes notes, un visage parfaitement maquillé.  La gentillesse combinée à l’empathie d’une héroïne de contes de fées. Et les ongles faits.

Prochain article: Super Conseillère passe aux aveux et nous dévoile ses trucs